Accueil > Le projet > Nos partenaires

Nos partenaires

Revitalisation du site 

La réalisation des travaux de revitalisation du site est rendue possible grâce au financement accordé par les gouvernements du Canada et du Québec, dans le cadre du Fonds Chantiers Canada-Québec, et par la Ville de Montréal. Communiqué 3 septembre 2009

Les travaux de réhabilitation du site ont débuté en 2012 et se terminés en 2017, sous l’emprise ferroviaire coté sud après le déplacement des voies du sud vers le nord.

Complexe des sciences

La construction du Complexe des sciences a commencé en septembre 2016. Il accueillera ses premiers étudiants en septembre 2019. Radio-Canada 16 décembre 2016

La réalisation de ce projet  évalué à 350 millions de dollars est rendue possible par la participation financière des deux paliers de gouvernement. Le gouvernement du Canada à travers le Fonds d’investissement stratégique pour les établissements postsecondaires et le gouvernement du Québec. Une part importante du financement proviendra également de la philanthropie.

Le Campus MIL et sa relation avec la Ville et les partenaires

L’UdeM a posé  plusieurs gestes pour se rapprocher des communautés environnantes au cours des dernières années. Plus récemment, la participation de l’UdeM à la consultation sur le PDUÉS ainsi que la tournée de tous les arrondissements limitrophes et rencontres avec certains organismes communautaires pour partager la vision du développement du campus MIL démontre la volonté de l’UdeM de travailler de concert avec tous.

Le nouveau campus de l’Université de Montréal sera aménagé en plein coeur d’un secteur considéré comme l’un des plus créatifs et les plus innovants de Montréal.

Cette localisation privilégiée, aux frontières des arrondissements d’Outremont, de Rosemont –Petite-Patrie, de Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension, du Plateau Mont-Royal  et de Ville de Mont-Royal, lui permettra de se distinguer d’autres projets de campus construits dans des zones urbaines dont la revitalisation reste à faire ou à compléter.

La théorie veut qu’un quartier créatif et innovant soit constitué d’espaces urbains productifs, qui bénéficient d’un écosystème d’innovation dans lequel les institutions, les universités et les entreprises interagissent intensivement avec l’environnement social et culturel, générant ainsi des retombées positives pour tous les acteurs.

En pratique, c’est exactement le type d’environnement qui entourera le campus MIL. Et c’est pour cette raison que l’on multipliera les points de passage – entre celui-ci et les quartiers limitrophes.

 

 

Trois axes de développement

L'harmonie avec
le milieu [+]

Le projet de campus de l’UdeM à Outremont dépasse les limites strictes de l’activité universitaire pour embrasser la vie collective urbaine. L’Université est consciente de son rôle social et c’est pourquoi elle souhaite se développer en offrant un nouveau milieu de vie qui servira à la fois les intérêts de la communauté universitaire et ceux des résidents des quartiers limitrophes.

L'engagement pour
le développement durable [+]

La requalification d’une friche ferroviaire comme la gare de triage Outremont soulève les défis de la restauration des sols et l’intégration du nouveau campus à la trame urbaine. L’UdeM souscrit à la mise en œuvre d’un aménagement qui répond aux critères du développement durable, notamment en visant une certification LEED (Leadership in Energy and Environnmental Design).

L'excellence en
recherche et en enseignement [+]

Interdisciplinarité, synergie, collaboration, partenariat... Voilà les valeurs qui seront mises de l’avant dans le nouveau pavillon des sciences. Celui-ci regroupera quatre départements: chimie, physique, géographie et sciences biologiques. Un pavillon de services sera également construit pour abriter notamment des salles de classes, une bibliothèque et une cafétéria.