Accueil > Le projet > Notre vision

Notre vision

PLUS QU’UN CAMPUS,

UN PROJET DE SOCIÉTÉ

L’Université de Montréal vous convie aujourd’hui à un formidable rendez-vous avec l’avenir, un avenir fondé sur la place centrale de l’éducation dans notre monde.

Proposé à des partenaires qui comprennent l’importance cardinale de l’éducation et de la science, ce rendez-vous vous permettra de contribuer au développement de la trame urbaine de Montréal en soutenant la création du Complexe des sciences et de génie. Le nouveau campus comprendra trois pavillons universitaires: le pavillon enseignement et bibliothèque, le pavillon de génie physique de Polytechnique Montréal et le pavillon du Centre Énergie, Matériaux Télécommunications de l’INRS. Les activités scientifiques des trois partenaires universitaires s’articuleront principalement à travers l’Institut des nouveaux matériaux.

Ces trois bâtiments formeront un pôle d’excellence et d’innovation d’envergure internationale qui se démarquera aussi bien par le nombre de chercheurs et d’étudiants que par le volume des activités de recherche.

Aux frontières des arrondissements d’Outremont, de Rosemont – Petite-Patrie, de Villeray – Saint-Michel – Parc Extension, Plateau Mont-Royal et de Ville de Mont-Royal, le Site Outremont offrira un environnement de formation et de recherche de classe mondiale aux quelque 3300 enseignants, chercheurs et étudiants qui seront appelés à le fréquenter.

Outre sa contribution à la vitalité de notre établissement, le Campus MIL participera à l’affirmation du statut de Montréal comme capitale de la recherche scientifique au Canada, de même qu’au renforcement de son rayonnement mondial à titre de ville créative et innovante. Et il imposera le Québec et le Canada comme un haut lieu de la science et de la technologie du XXIe siècle.

L’Université de Montréal vous invite à vous joindre à ce projet de société.

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/394923/le-quartier-creatif-faconne-la-ville-nouvelle

 

L’installation d’un campus sur le site de la gare de triage d’Outremont est largement saluée comme une occasion unique de remplacer une enclave par un équipement d’excellence qui renforcera la vocation de Montréal comme ville de savoir.

Office de consultation publique de Montréal, 2007

 

Panel d’experts

Signature urbanistique et architecturale

Les membres du panel poursuivent leurs travaux et des réunions ont lieu à tous les mois. Ces experts accompagnent l’UdeM dans la définition du cadre urbanistique et architectural, donne des avis et fait des recommandations sur la planification d’ensemble du site.

Membres du panel:

Cameron Charlebois, architecte et urbaniste
Giovanni De Paoli, ex-doyen de la Faculté de l’aménagement (président du panel)
Nathalie Dion, architecte, présidente de l’Ordre des architectes du Québec
Marie Lessard, urbaniste, professeure titulaire à l’UdeM
Mirko Zardini, architecte, directeur du Centre canadien d’architecture (CCA)

 

 

 

 

Trois axes de développement

L'harmonie avec
le milieu [+]

Le projet de campus de l’UdeM à Outremont dépasse les limites strictes de l’activité universitaire pour embrasser la vie collective urbaine. L’Université est consciente de son rôle social et c’est pourquoi elle souhaite se développer en offrant un nouveau milieu de vie qui servira à la fois les intérêts de la communauté universitaire et ceux des résidents des quartiers limitrophes.

L'engagement pour
le développement durable [+]

La requalification d’une friche ferroviaire comme la gare de triage Outremont soulève les défis de la restauration des sols et l’intégration du nouveau campus à la trame urbaine. L’UdeM souscrit à la mise en œuvre d’un aménagement qui répond aux critères du développement durable, notamment en visant une certification LEED (Leadership in Energy and Environnmental Design).

L'excellence en
recherche et en enseignement [+]

Interdisciplinarité, synergie, collaboration, partenariat... Voilà les valeurs qui seront mises de l’avant dans le nouveau pavillon des sciences. Celui-ci regroupera quatre départements: chimie, physique, géographie et sciences biologiques. Un pavillon de services sera également construit pour abriter notamment des salles de classes, une bibliothèque et une cafétéria.