Accueil > LES FUTURS PAVILLONS > Pavillon de génie physique

Pavillon de génie physique

Présent dans des secteurs aussi diversifiés que ceux du traitement de l’information, des matériaux de pointe, des technologies biomédicales ou de l’énergie, le génie joue un rôle de premier plan dans le progrès de nos sociétés.

Acteur de premier plan de cette mouvance, le Département de génie physique de Polytechnique Montréal oeuvre à la formation d’étudiants et de chercheurs qui seront capables de transférer leur savoir vers la société et de réaliser des recherches innovantes ayant un impact majeur sur la société du XXIe siècle.

C’est à la poursuite de ces missions que sera réservé le nouveau pavillon de génie de Polytechnique Montréal.

Le Département de génie physique et des équipes travaillant sur les matériaux de pointe occuperont le nouveau pavillon de 25 000 m2. Pas moins d’une cinquantaine de professeurs, de 650 étudiants en génie physique fréquenteront les lieux.

Grâce à la présence de masses critiques de chercheurs dans des centres de recherche bien structurés et à l’accessibilité à des infrastructures à la fine pointe, ces équipes de recherche pourront offrir une réponse parfaitement adaptée aux défis concurrentiels que Montréal, le Québec et le Canada doivent relever dans divers domaines des sciences et des technologies, comme le génie biomédical, les nanotechnologies, la photonique et le génie nucléaire.

Le Département de génie physique pourra également jouer un rôle accru dans les pôles de compétitivité, soutenir la valorisation des résultats de la recherche et établir des partenariats d’envergure, notamment avec l’industrie. Autant d’objectifs qui sont clairement définis dans la Stratégique québécoise de la recherche et de l’innovation et que l’École Polytechnique fait siens.

LE RÔLE DE L’INGÉNIEUR PHYSICIEN

Génie physique, génie quantique, génie de l’infiniment petit et génie des technologies de pointe sont tous des synonymes pour décrire de travail de l’ingénieur physicien. L’étudiant en génie physique sera amené à développer une compréhension solide de la physique et des sciences fondamentales en même temps qu’un sens pratique de résolution de problèmes propre à l’ingénieur. Avec cette double formation, polyvalente et rigoureuse, l’ingénieur physicien est appelé à jouer un rôle prédominant dans le développement et l’intégration de nouvelles technologies en milieu industriel.

Trois axes de développement

L'harmonie avec
le milieu [+]

Le projet de campus de l’UdeM à Outremont dépasse les limites strictes de l’activité universitaire pour embrasser la vie collective urbaine. L’Université est consciente de son rôle social et c’est pourquoi elle souhaite se développer en offrant un nouveau milieu de vie qui servira à la fois les intérêts de la communauté universitaire et ceux des résidents des quartiers limitrophes.

L'engagement pour
le développement durable [+]

La requalification d’une friche ferroviaire comme la gare de triage Outremont soulève les défis de la restauration des sols et l’intégration du nouveau campus à la trame urbaine. L’UdeM souscrit à la mise en œuvre d’un aménagement qui répond aux critères du développement durable, notamment en visant une certification LEED (Leadership in Energy and Environnmental Design).

L'excellence en
recherche et en enseignement [+]

Interdisciplinarité, synergie, collaboration, partenariat... Voilà les valeurs qui seront mises de l’avant dans le nouveau pavillon des sciences. Celui-ci regroupera quatre départements: chimie, physique, géographie et sciences biologiques. Un pavillon de services sera également construit pour abriter notamment des salles de classes, une bibliothèque et une cafétéria.