août, 2021

sam21aoû17 h 00 minsam22 h 00 minLa bande dessinée s'invite au MIL17 h 00 min - 22 h 00 min Site des projets éphémères - Campus MIL, 6700, rue Durocher

plus

Détail de l'activité

La bande dessinée est capable de tout : inviter au voyage, faire rire, réfléchir et parfois pleurer. Outre les aventures des super héros, elle raconte aussi nos histoires, individuelles ou collectives, à partir de petits comme de grands sujets de société.

Au programme de cet événement familial : table ronde, exposition de planches de BD, cinéma dans les jardins, nourriture sur place ($)

L’événement s’inscrit dans la toute nouvelle série des Rendez-vous de la création qui proposeront chaque été des activités à caractère artistique.

 

💬 18 h 30 Table ronde | La société dans l’œil des bédéistes 

Comment crée-t-on une bande dessinée? Comment permet-elle de parler de nos sociétés ? Est-elle compatible avec le travail des universitaires ? Doit-on être nécessairement un grand dessinateur ou une grande dessinatrice pour oser se lancer dans l’aventure ?

Autant de questions (et bien plus!) que nous traiterons avec nos panélistes lors de la grande conférence animée par Claudia Larochelle, avec Valérie Amiraux, Francis Desharnais, Nicolas Sallée et Zviane.

Rencontrez nos panélistes

Valérie Amiraux

Professeure de sociologie à l’Université de Montréal, Valérie Amiraux travaille notamment sur le pluralisme religieux, la discrimination, la laïcité, les rapports sociaux de race. Déformation professionnelle, elle observe, écoute et parfois décrit la vie de ceux et celles qui l’entourent pour mieux la comprendre. Dans Salomé et les hommes en noir (Bayard, 2015), elle brosse le tableau des discussions avec sa fille sur la différence et la tolérance. Elle est aujourd’hui vice-rectrice aux partenariats communautaires et internationaux à l’Université de Montréal.

Francis Desharnais

Bédéiste et réalisateur, Francis Desharnais compte à son actif près d’une quinzaine de livres. Sous les traits de son crayon et avec humour, il aborde le port de signes religieux, les différences, les relations parents-enfants, la place qu’occupe l’art dans la société ou, plus récemment, la conquête de l’espace. Sa toute première bande dessinée, Burquette (édition Les 400 coups, 2008-2010) inspirera une série de capsules animées, en collaboration avec l’ONF. Son livre La petite Russie, publiée aux éditions Pow Pow en 2018, qui relate une expérience humaine, solidaire et familiale est primée notamment du Prix des libraires du Québec (2019), du Prix de la critique ACBD (2019), du Prix BD des collégiens (2019) et du Bédéis Causa (2019).

Nicolas Sallée

Professeur de sociologie à l’Université de Montréal, Nicolas Sallée signera les textes de la bande dessinée Se battre contre les murs, un sociologue en centre jeunesse qui sortira en septembre prochain en collaboration avec la bédéiste Alexandra Dion-Fortin. Dans le cadre de ses travaux de recherche, il étudie et analyse les institutions pénales, l’encadrement des jeunes délinquants et la justice des mineurs. Il est directeur scientifique du Centre de recherche de Montréal sur les inégalités sociales, les discriminations et les pratiques alternatives de citoyenneté (CREMIS) et chercheur au sein de la Chaire-réseau Jeunesse.

Zviane

Zviane, de son nom Sylvie-Anne Ménard, publie de la bande dessinée depuis une bonne quinzaine d’années. Musicienne de formation, prolifique autrice et dessinatrice, elle compte près d’une trentaine d’œuvres parues chez différentes maisons d’édition ou en autoédition. Elle pilote seule la revue La jungle, un projet de neuf livres, débuté en 2016, dans lequel les bandes dessinées, photos, illustrations s’entremêlent. Généreuse, Zviane n’hésite pas à utiliser Internet pour diffuser gratuitement son œuvre: bandes dessinées, dessins, films, bruits de pets, etc. Que ce soit par l’entremise de son blogue, de son site web, d’Instagram ou de YouTube, tout est le plus libre de droits possible. Ping Pong, d’abord publié en ligne, puis fanzine autoédité et imprimé aux éditions Pow Pow est un espace de réflexion autour de l’art sous forme de BD qui a été en nomination en 2016 au Bédélys et au Joe Shuster Awards. Il ne manquerait qu’un (ou des) film(s), un souhait très cher à l’autrice, dessinatrice (et future réalisatrice/cinéaste)!

 

🎞 20 h Cinéma dans les jardins | Félix et le trésor de Morgäa (ou au coucher du soleil)

Convaincu que son père disparu en mer deux ans plus tôt est toujours vivant, Félix, 12 ans, part à sa recherche en compagnie du vieux Tom, un marin à la retraite, Quack, le perroquet à la tire unijambiste et Ulysse, le chat qui se comporte comme un chien. Leur périple les conduit jusqu’à l’Ile-de-la-Nuit-Éternelle, dans une cité souterraine où se cache une société secrète dirigée par la mégalomane Morgäa, détentrice d’un trésor.

Long métrage d’animation de 1h30 (Québec, 2021)

Bande annonce (pour votre faire patienter!) >

 

🍕17 h Casser la croûte | La Place commune

La Place commune, café solidaire qui a pignon sur rue à Parc-Extension, sera sur place pour offrir des mets cuisinés localement ($) avec des ingrédients cultivés dans les jardins du site des Projets éphémères.

Au menu :

Börek                                                                        4$/unité
Pizza aux légumes du jardin                                     4$/unité
Salade houmous garni avec légumes rôtis et pitas  6$/unité
Muffin aux fruits de Parc Ex                                      3$/unité
Brownies au zucchini                                                4$/part
Jus d’hibiscus                                                            3$/verre
Thé glacé aux herbes du jardin                                 3$/verre

 

🗯 Exposition | Le développement durable en dessins

Réalisée par le diplômé (alors étudiant) en histoire de l’art Tim Nguyen alias Monsieur Robot, qui a remporté le premier prix du Concours interuniversitaire de bande dessinée de 2016, l’exposition de planches de bande dessinée aborde les thèmes de la biodiversité, de l’agriculture urbaine, de l’eau, du commerce équitable et des laboratoires écos. Des enjeux souvent discutés sur le site des Projets éphémères repris avec un ton humoristique.

 

🦠 Mesures COVID

Des mesures de protection et de distanciation seront en vigueur lors de l’événement pour réduire les risques d’éclosion. Nous comptons également sur la collaboration de tous et de toutes.

  • Capacité maximale de 150 personnes (premiers arrivés)
  • Lavage des mains à l’entrée du site
  • Port du masque de procédure obligatoire, en tout temps
  • Respect de la distanciation de 1 m

Horaire

(Samedi) 17 h 00 min - 22 h 00 min

Emplacement

Site des projets éphémères - Campus MIL

6700, rue Durocher

Organisateur

Université de Montréalcampusmil@umontreal.ca

Pas de commentaire

Écrivez un commentaire

X